La diffusion de la mode par les médias à Madagascar

1 – Les journaux et magazines

Le travail de diffusion de la mode à Madagascar est comparable, toutes proportions gardées, à celui de tous les pays du monde. Les groupes de presse insèrent aujourd’hui des rubriques de mode dans leurs journaux. Ces rubriques sont imprimées soit hebdomadairement (Week-end en couleurs de Madagascar Tribune), soit quotidiennement (« Clin d’œil » en page 2 de Midi Madagasikara).
Les journaux publient également à des degrés divers des articles, photos à l’appui, des interviews. Ou plus simplement, ils se contentent de vanter les rayons de telle ou telle boutique, les créations de tel styliste. Cette forme d’échange commercial, puisque les journalistes sont rémunérés, permet à la fois de toucher la clientèle et d’arrondir les fins de mois.

2 – La télévision

Actuellement toutes les chaînes de la capitale, publique comme privées y vont de leur contribution à la mode. Leur implication varie selon l’importance de leurs chiffres d’affaires, car n’oublions pas que production médiatique est synonyme de rentabilisation et la renommée des émissions est liée au nombre des annonceurs publicitaires.

A ce titre, la chaîne nationale a lancé en 2006 une émission dénommée
« J’JEJO », diffusée tous les samedi en prime time le soir, qui se veut être la vitrine de toutes les formes de création de mode à l’échelle nationale. Elle a différentes rubriques dont un volet créativité régionale, où les concepteurs partent à la rencontre des stylistes confirmés ou en herbe des différents endroits de la grande île, organisent et financent des défilés ou font la promotion du mannequinât local. Ces reportages sont agrémentés de brochures touristiques et les annonceurs régionaux ont la possibilité d’y insérer leurs annonces.

Une chaîne privée d’Antananarivo s’est investie dans le lancement de mini salons de la mode assimilables à de véritables discovering-shows chics avec une fréquence de six mois équivalent à la mise en place de l’évènement et au regroupement des participants.
Copiée sur le modèle des exhibitions d’Avant première en France, cette manifestation est dérivée d’une simple émission de mode dénommée
« Tendances » que la chaîne RTA diffuse tous les mardi à 20h 30. Elle ambitionne de regrouper créateurs, boutiques spécialisées et designers d’Antananarivo dans une plate forme d’échanges où ils peuvent se mettre en avant. Nous n’avons pas pu entrer en contact avec les organisateurs, mais la participation au show est filtrée par une sélection dont le déroulement est diffusé hebdomadairement pour préparer le téléspectateur à l’évènement diffusé en direct. Nous n’avons pas les indices de rentabilité de l’émission en termes de chiffres, mais l’invitation pour assister en direct au Carlton est de Ar 10.000. Si nous partons de la base qu’un spot de 30 secondes est facturé à Ar 150.000 ttc par la RTA en prime time et que le 1/3 des deux heures de la retransmission est composée de publicités, nous pouvons dire que l’émission rapporte environ Ar 12.000.000. Nous pouvons y ajouter les contributions en nature ou en espèces des différents participants : le CARLTON qui offre la salle, les boutiques qui habillent gratuitement etc…
Le point positif de cette émission est qu’elle ne s’intéresse qu’au marché local. Si les sujets sont nombreux et paraissent parfois en décalage avec le thème global de l’émission, si la personnalité de la présentatrice transparaît dans les reportages, il reste qu’elle fait une promotion exclusive de l’inventivité malgache.

Une troisième chaîne, VIVA, s’est lancée dans la télé-réalité de la mode. Elle a lancée ViVA styliste de l’année en 2008, qui ambitionne de lancer un jeune styliste qui s’ignore sur la scène malgache, avec des contrats tous faits, des stages de perfectionnement et même une machine à coudre. Les candidats postulent, ils sont évalués par un jury, passent par des présélections et une finale au CARLTON diffusée en direct et en prime time, avec un prix d’entrée à Ar 20.000. Les membres du jury font office de coachs, et pour aider les candidats, le public va voter par SMS durant la semaine. Le vote du public est facturé à Ar 400 l’unité. Vu que c’est la première édition cette année, il est difficile de mesurer les impacts réels de cette émission sur la création de mode locale. De plus, il est difficile d’établir une certaine pérennité d’émissions de ce genre, où l’audimat compte plus que toute forme d’appui à la création.
Les chaînes de moindre importance se contentent d’un descriptif à consonance publicitaire de boutiques de mode, de salons de beauté ou d’ateliers de création locaux, et de retransmission d’évènements de mode étrangers.
Néanmoins, nous pouvons constater que les médias investissent dans le secteurs de la mode, à des degrés divers, mais ils contribuent à donner au malgache une certaine idée de ce qu’est la mode à Madagascar, ce qui leur permet de se positionner par rapport aux tendances mises en place sur le marché.
*Grille tarifaire et média plan radio et télévision, RTA année 2007.

Publicités

4 responses to “La diffusion de la mode par les médias à Madagascar

  • Rexpedereunda

    Premium blogpost, good looking website, added it to my favs.

  • MIRANTSOA LALAINA

    BJR!tena tsara be le émission anareo f saingy tsy haiko ny adiresy azoana mifandray @nareo;nisy fotoana nareo nandefa oul mpanao lingerie féminine t@ télé d niteny le oul oe afka mampianatra.Sao d mb afka azo kay n contact le oul io azafdy indrindra.Misaotra indrindra tompoko.

  • niaina nasandra

    tokony averina indray lay emmission viva styliste iny fa
    na tsara

  • Fara Herisoa Rafaraherisoa

    slt! mankafy ny fandaharana J’JEJO ao @ TVM ref sabotsy za, mba azonareo omena v n contact an’ilay styliste t@ lay défilé voaloany t@ émission « 8 mars » lasa teo? d misotra mialou e!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :